NL
FR
Aperçu des projets
Montagne Saint-Pierre
 
Maastricht

Parque du Geer
Partenaire - Commune de Maastricht
Laissons Maastricht et son animation et pénétrons dans la vallée champêtre du Geer. A la limite de la ville et de la campagne, un nouveau parc d’environ 7 ha a vu le jour en 2004. Aménagé en pente douce, ce domaine fait la part belle aux arbres et aux bosquets où serpente un sentier de promenade sinueux. De par son aménagement, le nouveau parc fait à la fois référence aux parcs citadins tout proches et aux bocages de la vallée du Geer. Des berges naturelles et des prairies fleuries s’étendent le long du Geer. Le parc contribue donc à rapprocher le Geer de ses riverains et des promeneurs en quête de détente. Une série de jardins ouvriers ont été déplacés vers un nouveau complexe de jardins près du "Sportpark Jekerdal".



Château de Neercanne
Stichting het Limburgs Landschap

L’ancien étang, jadis abandonné et asséché face au majestueux château de Neercanne, a été restauré et réaménagé par le Stichting het Limburg Landschap. Dans les environs du château, divers éléments paysagers ont été remis en valeur: des haies, des vergers haute tige et des saussaies.

Le Cannerbos est un bois en pente, peuplé d’arbres magnifiques au printemps. Il est désormais plus facilement accessible aux promeneurs, qui peuvent rester sur les chemins en empruntant un robuste et pratique escalier, qui permet de respecter la flore.




Montagne Saint-Pierre
Vereniging Natuurmonumenten
La gestion des précieuses pelouses est assurée en de nombreux endroits par les troupeaux de moutons qu’on y laisse paître pour éviter que le bois ne reprenne le dessus. Un naturaliste conseille la bergère Els pour intégrer de manière optimale les troupeaux de moutons sur la Montagne Saint-Pierre. Quelques pentes très broussailleuses ont été nettoyées par le Vereniging Natuurmonumenten pour restaurer les précieuses pelouses calcaires, permettant ainsi à des plantes et des insectes rares de refaire leur apparition et de recréer le paysage originel.

Sur le Plateau Nord, une mare asséchée et laissée à l’abandon a été nettoyée et imperméabilisée. Le crapaud calamite fréquente à nouveau régulièrement les lieux.

Dans la Hoeve Lichtenberg, le musée le plus haut des Pays-Bas, trois écuries ont été restaurées. On y a installé du mobilier et du matériel de démonstration pour créer un espace pédagogique. A voir avec les enfants.



Eijsden & Lanaye

Commune de Eijsden
Le projet Montagne Saint-Pierre a permis de réaliser un vieux rêve en mai 2004 : une liaison pédestre et cyclable sur la Meuse entre la commune néerlandaise de Eijsden et le village wallon de Lanaye, qui fait partie de l’entité de Visé. A présent, les cyclistes n’ont plus besoin de passer sur le dangereux pont de Lixhe en été. Le bac ‘Cramignon’ remporta tout de suite un grand succès : durant le premier été, il a transporté plus de 30.000 passagers, et cette année, ce nombre est déjà largement dépassé. Le bac est en service du 1er mai au 30 septembre inclus. Pour de plus amples renseignements, contactez le passeur : 0031 (0)6/533 501 23.



Visé

Maison de la Montagne Saint-Pierre
Commune de Visé
L’exposition permanente ‘Montagne Saint-Pierre, bijou naturel dans un écrin millénaire", à la ‘Maison de la Montagne Saint-Pierre’de Lanaye, est l’endroit idéal pour découvrir la passionnante région de la Montagne Saint-Pierre. Une exposition interactive guide le visiteur à travers les siècles. Dans une première salle, vous découvrirez le Crétacé, une période qui a commencé il y a quelque 130 millions d’années et qui a vu la formation de la Montagne Saint-Pierre. La deuxième salle montre les premières activités humaines dans la région. Vous les expérimenterez en compagnie de trois personnages : le premier agriculteur, l’exploitant de marne et le berger. La troisième salle est consacrée à la biodiversité dans la région. Enfin, la quatrième salle explore davantage les réalisations menées actuellement pour préserver ce patrimoine exceptionnel.

A Lanaye, un parcours expérimental en plein air est aménagé pour les malvoyants et les non-voyants. Il s’agit d’une expérience unique aussi pour les personnes valides.



Oupeye

Hauts de Froidmont
Commune d’Oupeye – l’Asbl Cynorhodon

Ce très ancien hameau perdu de la commune fruiticole d’Oupeye qui donne sur Halembaye, a retrouvé un nouveau souffle il y a deux ans. L’Asbl Cynorhodon a transformé une bâtisse abandonnée en une ferme biologique qui abrite le plus gros troupeau de moutons wallons de la Montagne Saint-Pierre.

Dans un verger didactique aménagé récemment, vous aurez l’occasion de vous familiariser avec des dizaines d’anciennes variétés de haute tige grâce à d’amusants modules interactifs.

Et depuis l’aire moderne couverte pour barbecues, vous pourrez jouir d’un magnifique panorama en compagnie de votre famille et de tous vos amis. L’infrastructure peut accueillir plus de 50 personnes qui peuvent prendre place aux longues tables agrémentées de bancs.
Info : Service Environnement d’Oupeye +32 (0)4 256 92 55.




Bassenge

La Haute Froidmont
Communes de Bassenge et d’Oupeye
Lors d’un précédent projet européen, une belle piste cyclable avait été aménagée le long du Geer, entre Tongres et Maastricht. Son nom : la Via Jecore. Il ne restait plus qu’à créer une liaison entre les vallées du Geer et de la Meuse, qui traverse le plateau de la Montagne Saint-Pierre. Une piste cyclable de 7 km, ‘La Haute Froidmont’, vous amène d’une vallée à l’autre, après une montée assez raide et une longue descente. Au sommet, aux Hauts de Froidmont, vous pourrez vous reposer et faire un barbecue sur la nouvelle aire de pique-nique.

Les caves de la splendide tour d’Eben-Ezer abritent désormais le Geospadium : une exposition interactive sur l’histoire du silex. Vous reviendrez des millions d’années en arrière pour découvrir les mers les plus profondes du Crétacé. Le silex y sert de fil conducteur, depuis les dinosaures en passant par l’homme préhistorique jusqu’à nos jours.



Riemst

Landschapsinrichtingen in Kanne
Partners - Commune Riemst, Regionaal Landschap Haspengouw en Voeren Vzw. en Natuurpunt Beheer Vzw.
L’exécution des projets à Kanne se fera après l’achèvement du nouveau pont sur le Canal Albert. Le Geer trouvera alors un nouvel élan. Les rives seront embellies par la plantation de 40 arbres entre le Canal et le Geer. Les peupliers trop hauts seront remplacés par une végétation plus basse et des plantes aquatiques seront réinstallées.

De part et d’autre du canal, des sites d’information et des aires de pique-nique modernes ont été aménagés près de l’entrée des deux importantes réserves naturelles, le Tiendeberg et le Plateau de Caster.

L’Asbl Natuurpunt a effectué des travaux de défrichage difficiles et dangereux sur les pentes abruptes du Grootberg pour réhabiliter les précieuses pelouses calcaires. Ces arbres en surplomb menaçaient en outre les habitations situées en contrebas de l’Avergat.

Dans la réserve Tiendeberg, où un troupeau de moutons est laissé en pâture sur les pelouses calcaires exceptionnelles, des clôtures et des portiques ont été installés au moyen de petit matériel. Le pittoresque château d’eau a été transformé en un espace de stockage pratique. Le Plateau de Caster est un lieu de grande valeur. Il est désormais équipé de centaines de mètres de clôtures et de quelques bancs.



Toutes les communes

Nouveau réseau pédestre transfrontalier
Vingt nouvelles promenades ont été aménagées. Elles se répartissent sur les six communes, sur deux pays et trois régions.  Elles partent de 7 lieux de départ (voir la carte dessinée sur les pages du milieu). A chaque lieu de départ, vous avez le choix entre 3 ou 4 itinéraires de longueur différente. Le plus court fait 2,8 km et le plus long, 13,5 km. Les sentiers de promenade sont balisés dans les deux sens avec des symboles sur des poteaux en bois. Pour faciliter le tout, il y a un poteau en bois avant et après chaque croisement.

A chaque lieu de départ se trouve un stand d’information avec 4 grands panneaux généraux :
  • Un panneau avec une grande photo détaillée d’une plante ou d’un animal caractéristique de cet environnement
  • Un panneau avec la carte dessinée de toute la région, avec mention des principaux points d’intérêt et des zones naturelles
  • Un panneau d’information sur les promenades
  • Un panneau d’information sur les pistes cyclables

    Dans la mesure du possible, les sentiers ont été réalisés dans un revêtement non stabilisé. De nombreuses promenades traversent des réserves naturelles d’une manière raisonnée, c.-à-d. dans le respect de l’équilibre écologique. Les matériaux suivants ont été exclusivement utilisés pour aménager les sentiers de promenade.
  • 2 barrières
  • 2 nouveaux ponts en bois sur le Geer
  • 5 doubles portes en bois
  • 6 ensembles de pique-nique en chêne
  • 8 barrières mobiles en métal
  • 14 portiques en bois
  • 403 escaliers en bois
  • 65 mètres de rampes en bois
  • 234 mètres de clôtures en marronier
  • 750 mètres d’autres clôtures

    Pour le balisage, près de 700 piquets en bois au total ont été plantés dans le sol, équipés de 2.000 panneaux signalétiques. Le balisage uniforme pour l’ensemble du domaine est uniforme et transfrontalier. En dépit de législations et de règlements différents, on a pu trouver un balisage correct et homogène, valable pour toutes les régions.

    Voir aussi la rubrique A pied.


Extension du réseau cyclable
Les vallées du Geer et de la Meuse constituent un domaine cyclable unique : des parcours plats le long du Geer, de la Meuse ou du Canal Albert, des villages pittoresques, des forts, des châteaux et une nature exceptionnelle. Jusqu’il y a peu, les différentes frontières ne permettaient pas facilement au cycliste d’y retrouver son chemin : en Wallonie, les pistes cyclables étaient à peine balisées, la transition du balisage entre la Belgique et les Pays-Bas était désordonnée et il manquait quelques liaisons sécurisées.

Le projet Montagne Saint-Pierre a permis de remédier à la situation.
  • Le « réseau de points-nœuds », très populaire en Flandre, a été élargi aux communes wallonnes participantes de Bassenge, Oupeye et Visé.
  • La Belgique et les Pays-Bas ont conclu des conventions pour les passages de frontières.
  • La traversée de la Meuse est à présent bien plus facile et plus sûre et ne nécessite plus de passage sur le dangereux pont de Lixhe : les pistes cyclables ont été déviées sur un sentier sécurisé parallèle au pont. Il existe désormais un bac pour promeneurs et cyclistes entre Eijsden et Lanaye.
  • Au sud, la piste cyclable flambant neuve de 8 km ‘La Haute Froidmont’ relie la vallée du Geer et de la Meuse en passant par le plateau de la Montagne Saint-Pierre. Cette piste ardue sollicite les mollets des cyclistes chevronnés !

    Voir aussi la rubrique A vélo.